AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sometimes, I pretend to be normal.../ Andrea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
hey ! it's Djazz A. Fenelov

MESSAGES : 90
INSCRIPTION : 15/09/2010
METIER : Reporter Photographe


POST-IT
TOPIC: libre
SITUATION: célibataire
LISTING:

MessageSujet: Sometimes, I pretend to be normal.../ Andrea   Jeu 16 Sep - 19:17



Andrea and Djazz
<< Sometimes, I pretend to be normal >>


Ne me demandez pas comment je suis arrivé ici. J’explorais le village en quête de nouveaux paysages, de nouvelles couleurs, ou de nouvelles sensations à faire ressentir à travers mes photos et pour ça, j’ai du traverser tout le bidonville. Je me sentis presque coupable en regardant ces « habitations » prêtent à rendre l’âme, alors que moi je dormais chaque soir dans un lit d’hôtel. Faut quand même avouer qu’on aime notre petit luxe nous, les occidentaux. Si une chose est certaine, c’est que ma vision des choses sera bien différente une fois retourné en Californie. Enfin…encore faudrait-il que j’y retourne. Avec ma sœur et mon frère dans le village, le boulot qui me permet de gagner très convenablement ma vie sur ce continent, et les milliers de nouvelles choses à découvrir ici, la décision de retourner aux Etats-Unis ne me paraît pas si grandiose. Bien sûr, là-bas je peux trouver un Macdo à chaque coin de rue, un Starcbuck en descendant du si fameux taxi jaune ou encore un restaurant chinois juste en dessous de mon appartement. Mais ce n’est pas cela qui me déstabilise le plus, c’est le caractère qu’on a. Franchement, quand on voit l’aide que se donne chaque voisin ici, tout est partagé. Chez nous, tout le monde pose bien sa petite barrière pour délimiter chaque terrain, et celui qui aura le plus grand sera le plus fort. Mais on se sent bien couillon quand on a besoin d’aide et que son voisin se marre derrière sa clôture non ? Aucun doute, la vie en Afrique est peut-être moins « fashion et à la mode » mais bon dieu, qu’on y est bien !

Sortit de mes pensées, et du bidonville, une maison délabrée attira ma curiosité. A l’écart, semblant appartenir à personne, j’avais foutrement envie d’aller y jeter un œil. Ni une, ni deux, je me dirige vers la bâtisse qui menace de s’écrouler d’un moment à l’autre, comme pour me dissuader d’y entrer. Mais plutôt téméraire, je pousse doucement la porte d’entrée, me méfiant tout de même. On ne sait jamais ce qu’on peut y trouver, et si j’ai repéré cette maison, peut-être que d’autre l’on fait avant moi. Pas que cela me dérange particulièrement, mais il ne faudrait pas que je tombe sur n’importe qui.

Une fois à l’intérieur, j’eu la bonne surprise de voir qu’il n’y avait personne. J’suis pas si courageux que ça finalement… Mais je me permets quand de visiter l’endroit. C’est plutôt rapide, mais j’pense qu’on pourrait en faire un petit truc sympas avec quelques travaux et de la bonne volonté. Plutôt content de moi, je me retourne en dandinant une petite « danse de la joie » made by Djazz.

- Magnifique danse…

- AHHHHHHHHHHHHHHHHHHH !

Bon je rectifie, je suis ni courageux, ni téméraire, mais mon premier reflex et d’hurler pour me retrouver en face de…

- Andréa ?! Putain la trouille t’es malade ! Qu’est ce que tu fais là ? Tu veux me tuer ou quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hey ! it's andréa. J Buckley

MESSAGES : 50
INSCRIPTION : 15/09/2010


MessageSujet: Re: Sometimes, I pretend to be normal.../ Andrea   Ven 17 Sep - 0:01



Mais qu'est-ce que je fou encore ici ? C'est pas possible pourquoi mais alors pourquoi j'ai décidé de venir ici en Afrique alors que je ne supporte pas toute ces bêtes et choses comme ça qui colle à la peau et que je déteste . Des fois j'ai l'impression d'être vraiment stupide en plus tout ça pour une fille qui à première vu n'en a rien à faire de moi . Non je ne suis pas amoureux je ne sais pas qui peut avoir cette idée débile mais elle est complètement fausse . Alors pourquoi je suis venu ici si je ne suis pas amoureux d'elle ? Et puis merde hein , maintenant tout ce qui compte c'est que je suis en Afrique un peu perdu dans toute cette terre devant moi et que je connais ni la langue ni le moyen de retrouver mon chemin .

Mais je n'ai pas peur attention , j'aime l'aventure et les défis mais il est vrai que retrouver mon chemin ne va pas être évident du tout .


EN COURS DE RÉDACTION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Sometimes, I pretend to be normal.../ Andrea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: SUD DU VILLAGE :: LE BIDONVILLE-